Les us et coutumes

Maria Montessori appelait ses écoles des "maison des enfants" et il en est ainsi. Les enfants sont chez eux dans la classe et la décorer ainsi est une façon l'investir comme on le ferait chez soi.

 

Voici trois petites us et coutumes qui aident à faire de l'école un lieu de vie, et pas seulement un lieu d''apprentissage.

Les fleurs

Tous les lundis, les enfants apportent à tour de rôle un bouquet de fleurs.

 

L’enfant qui a apporté le bouquet est invité à préparer de petits bouquets qui seront disposés dans la classe. Il s’agit d’une activité structurée et complexe pour les enfants : il faut aller chercher l'eau, remplir les vases, couper les feuilles, couper les tiges de façon harmonieuse et peut être nommer les fleurs avec l'éducateur.

 

Un enfant de 2 ans ne réalise pas cette activité comme un enfant de 6 ans. L'enfant plus jeune fait les bouquets accompagné de l'éducateur puis, au fil du temps, le fait seul.

 

Ces fleurs servent aussi à consolider le lien social : c'est l'occasion pour l'enfant de porter un petit bouquet à la secrétaire, à la cuisinière ou à la directrice.

 

Les enfants sont très sensibles à ces gestes et sont fiers de les accomplir. Cela grandit leur estime de soi.

Les plantes

Dans le quotidien de la classe les enfants sont à tour de rôle et suivant leur âge, responsables de multiples petites choses : mettre la table, amener les plats, laver le chevalet de peinture, vider les poubelles etc. 

 

Mais tous sont responsable tout au long de l'année du soin de leur plante.

 

En effet, au début de l'année, les enfants amènent une plante dont il s'occuperont tout au long de l'année.

 

La classe est ainsi habillée de vert et les enfants sont responsables de leur plante dans la durée : il faut arroser la plante (mais pas trop!), couper les feuilles sèches (mais pas les vertes!).


Les enfants apprécient cette responsabilité étalée dans le temps qui les valorise.

 

Toutes les plantes ne tiennent pas le choc des trois ans mais certaines, oui. Et les "ratés" sont occasion d'apprentissage.

La ligne de vie

A l'occasion de l'anniversaire de l'enfant, les parents amènent des photos de l'enfant à des stades marquants de sa vie : dans le ventre de sa mère, la naissance, les anniversaires.


Ces photos collées sur une bande de papier constituent ce que l'on appelle "la ligne de vie". Le jour anniversaire de l'enfant, on présente cette ligne de vie aux autres enfants puis on l'affiche au mur. Chaque année on ajoute une photo jusqu'au départ de l'enfant en CP.


Cela aide les enfants à entrer dans la temporalité.

 

Toujours le but d’éviter un clivage dans la vie de l'enfant entre la famille et l'école, nous proposons aux parents d'amener des photos de l'enfant avec ses parents qui seront affichées dans la classe.

 

Les enfants aiment beaucoup faire le tour des photos, se nommer, nommer les autres. Cela manifeste un lien entre la maison et l'école, entre les parents et les éducateurs.

2 vidéos sur les bienfaits de la pédagogie Montessori